Open Access
Numéro
Ann Toxicol Anal
Volume 22, Numéro 4, 2010
Page(s) 181 - 185
DOI https://doi.org/10.1051/ata/2010029
Publié en ligne 11 janvier 2011
  1. Lutte contre le saturnisme infantile lié à l’habitat indigne : analyse du dispositif dans trois départements d’Île-de-France, Rousseau Giral Anne Chantal, Tricard Dominique, Crepey Georges, Conseil général des ponts et chaussées Paris; Inspection générale des affaires sociales; document consulté sur le site : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/044000235/index.shtml le 10 mars 2010 [Google Scholar]
  2. Sources inhabituelles d’intoxication par le plomb chez l’enfant et la femme enceinte; note technique de l’Institut de veille sanitaire en date de janvier 2006. [Google Scholar]
  3. La chimie de la beauté dans l’Égypte Ancienne, Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France, C2RMF, document consulté sur le site : http://www.c2rmf.fr/homes/home_id21974_u1l2.htm le 11 mars 2010. [Google Scholar]
  4. Le khôl, un cosmétique responsable d’intoxications au plomb, Institut national de santé publique du Québec, Vol. 17, No. 4, juillet-août 2006. [Google Scholar]
  5. Sprinkle RV. Leaded eye cosmetics : A cultural cause of elevated lead levels in children. J Fam Pract. 1995; 40(4) : 358-362. [PubMed] [Google Scholar]
  6. Hardy AD, Walton RI, Myers KA, Vaishnav R. Availability and Chemical Composition of Traditional Eye Cosmetics (“Kohls") Used in the United Arab Emirates of Dubai, Sharjah, Ajman, Umm Al-Quwain, Ras Al-Khaimah, and Fujairah. Centre for Medical History, School of Humanities and Social Sciences, University of Exeter, Exeter EX4 4RJ, Devon, UK. [Google Scholar]
  7. Bruyneel M, De Caluwé JP, Des Grottes JM, Collart F. Usage de khôl et intoxication saturnisme grave à Bruxelles. Rev Med Brux. 2002; 519-522 [Google Scholar]
  8. De Caluwé JP. Lead poisoning caused by prolonged use of kohl, an underestimated cause in french-speaking countries. J Fr Ophtalmol. 2009; 32(7) : 459-463. [CrossRef] [PubMed] [Google Scholar]
  9. Arrêté du 12 mars 2010 modifiant l’arrêté du 6 février 2001 fixant la liste des substances qui ne peuvent être utilisées dans les produits cosmétiques en dehors des restrictions et conditions fixée par cette liste. JO du 13/04/2010, 6938-6940. [Google Scholar]